Ressentis - drôles de sensations

Si vous avez des questions en rapport à l'exploration urbaine, vous pouvez les poser ici. [Hors demande d'adresse]
Avatar de l’utilisateur
SugarMamy
Messages : 175
Inscription : 07 nov. 2018, 18:56
Localisation : Loire (42)
Contact :

Message non lu 18 août 2019, 18:06

Hello Bonjour,

Cela vous arrive t'il d'arriver dans un lieu et de ressentir une atmosphère pesante, une drôle de sensation de malaise ou un je-ne-sais-quoi de désagréable dans certains lieux?

J'avoue pour ma part avoir déjà eu ces sensations dans d'anciennes habitations, rarement dans les anciens sites industriels.

J'assume de passer pour une dingue, mais j'ai la conviction que je ne suis pas la seule à avoir eu ce genre de ressenti lors de mes explorations. Deux de mes binômes ont aussi eu affaire à ça, et vous?
J'suis peut être vieille mais moi j'ai connu le 56k et AOL - Na.
Avatar de l’utilisateur
gattaka
Messages : 42
Inscription : 02 juil. 2019, 18:57
Localisation : Alsace

Message non lu 18 août 2019, 19:24

J'ai ressenti cela dans le Château du Pilote cette semaine, une visite que j'ai écourté car je ne m'y sentais pas à l'aise.

Avec un peu de recul, je crois que c'était dû au côté très froid de ce château qui de base possède une architecture très compacte et les quelques pièces que j'ai visité manquaient de caractère à mes yeux.

En revanche dans le Château Secret, je me sentais comme 'à la maison' :)
Une visite qui m'a littéralement scotchée. Son architecture, ses intérieurs, son mobilier sont fascinants.
Avatar de l’utilisateur
KeteMeteK
Messages : 41
Inscription : 18 mai 2019, 17:13

Message non lu 18 août 2019, 23:43

Oui, lors de la visite du Maury Travis, en effet on a ressenti une ambiance lourde, pesante, quelque chose de malsain planait dans l'air (Et non, je ne parle pas de l'odeur des innombrables merd... au sol).
Il est glauque cet endroit, tu ressens les fantômes des soirées de débauches qui ont dû se passer ici, les différents squats par la suite, bref, on était pas à l'aise du tout !

Ceci dit on y est restés 3 bonnes heures quand même... Mais soulagés de ressortir :)
https://www.facebook.com/ThisLyricalExploration/
Insta : @ThisLyricalExploration
Avatar de l’utilisateur
charles
Messages : 391
Inscription : 08 oct. 2017, 17:32
Localisation : Charente maritime

Message non lu 20 août 2019, 11:34

Cela m'est arrivé quelques fois , notamment dans un château totalement meublé , mis a part les 15 pianos qui s'y trouvait , on pouvait y voir beaucoup d'effets personnel . Nous étions vraiment mal a l'aise . Ce sentiment d’être surpris a chaque instant. Une autre fois aussi au Manoir de Désirée (présent sur le forum). Ce lieu est resté tel quel depuis 1995 , et nous nous sentions comme oppressés ! je pense que ce sentiment est commun aux explorateurs qui visitent des lieux meublés et presque intacts , le sentiment de ne pas être a sa place et d'entrer dans l'intimité de quelqu'un. Notre imagination joue aussi un grand rôle dans ce sentiment.
Les cons ça ose tout , c'est même a ça qu'on les reconnais .

https://www.instagram.com/cd.travels/
liv'
Messages : 555
Inscription : 01 mai 2019, 16:01

Message non lu 20 août 2019, 20:45

Je rejoins Charles sur le côté intrusif, et aussi sur la part d'imagination quand notre inconscient fait du vélo...

Ça m'arrive surtout dans les sous sol, genre ceux des sanatorium, particulièrement au sanatorium de beligneux, comme si une presence m'epiait,meme dans les étages, l'impression qu'on allait me pousser dans l'escalier là où les rembardes ont disparus...
Dans le guetteur, l'impression de "déranger", d'être un étranger au sein d'une maison de famille dans laquelle je n'était pas invité...
Dans un des hôtels de tu sais où, comme si une présence me suivait...

Une grande part de psychologique je pense... Souvent pour faire passer cette sensation, je me pose assis, dos à un mur, j'éteins ma lampe, et j'attends quelques minutes... La plupart du temps ça passe, la raison reprend le dessus en constatant que rien ne bouge, ne vit autour de moi... Sauf à beligneux... Et dans le sous sol oppressant du sanatorium bleu ou après quelques mètres je n'ai eu qu'une envie irrépressible de vite faire demi tour et retrouver la lumière du jour et être dehors...

J'avoue que j'appréhende les 3 forts de tu sais où... Sous terre et dans le noir complet, seul... Ça va être un explo plus intense que le chaberton je pense... 😅
'Liv
Répondre